Ostéopathie et kinésithérapie : concurrentes ou complémentaires ?

ostéopathie,kinésithérapie,différences

Julien Maurin, ostéopathe au Chesnay (78) et à Beynes (78), explique les différences et complémentarités entre les deux disciplines pour lesquelles il est diplômé : l'ostéopathie et la kinésithérapie.

 

C’est probablement la question à laquelle un masseur-kinésithérapeute ostéopathe doit le plus souvent répondre : « Quelle est la différence entre kinésithérapie et ostéopathie ? ». Dans l’esprit du public, cette différence, ou plutôt CES différences, restent difficiles à concevoir. D’une manière générale, c’est la méconnaissance du lien entre les deux thérapies qui domine.

 

Pour reprendre le titre volontairement provocateur, brisons d’emblée la glace : complémentaires, l’ostéopathie et la kinésithérapie le sont tout à fait. Les patients qui consultent un ostéopathe veulent être soulagés de leurs douleurs et tensions. Étant un praticien de première intention, il n'y a pas besoin d'une prescription médicale pour consulter un ostéopathe. Celui-ci effectue alors un traitement généralement court, entre une à trois séances, pour libérer les blocages et diminuer les tensions sur l’ensemble du corps. Il suit un raisonnement holistique, c’est-à-dire qu’il va considérer l’individu comme un tout, pas seulement selon la localisation de la douleur pour laquelle le patient vient consulter. Souvent, l’ostéopathe va diagnostiquer des dysfonctions de mouvements présentes sur différentes parties du corps, que cela soit au niveau de la zone douloureuse à l’origine de la plainte du patient, ou bien à distance de celle-ci. Le patient reçoit alors le traitement de manière passive, avec parfois le conseil de pratiquer un ou plusieurs mouvements chez lui.

 

Cela n’empêche pas qu’il faille parfois considérer localement le siège de la douleur à l’origine de la plainte du patient. Dans un certain nombre de cas, notamment contre des douleurs récurrentes ou chroniques, s’intéresser localement au problème est aussi nécessaire, en particulier si ce problème nécessite la réalisation de mouvements actifs spécifiques. Un traitement de rééducation en kinésithérapie, contenant des exercices physiques ciblés, une guidance pour la pratique du sport et des conseils de postures, peut être indiqué pour un patient qui souffre régulièrement du dos. L’ostéopathe agira ponctuellement, le kinésithérapeute s’occupera de maintenir le patient dans un état musculaire et articulaire optimal dans la durée (le traitement se fera sur 10, 15, 20 séances, parfois plus). Une vision holistique et une vision localisée, le déblocage puis l’entretien, telle est la complémentarité entre les deux disciplines.

 

Les patients qui consultent un kinésithérapeute sont adressés par un médecin sur prescription. Lorsqu’il juge utile de faire bénéficier à un patient d’un traitement de kinésithérapie, l’ostéopathe peut alors rédiger une lettre au médecin prescripteur en motivant sa démarche, ce que les médecins apprécient en général, dès lors qu’elle est bien argumentée. A l’inverse, certains kinésithérapeutes conseillent à leurs patients de consulter un ostéopathe, souvent dans le cadre d’une douleur qui persiste malgré la rééducation. Il n’est pas rare de trouver des kinésithérapeutes et des ostéopathes travaillant en collaboration au sein d’une même équipe dans une même structure, ce qui facilite grandement la prise en charge lorsqu'elle est conjointe.

 

La frontière entre les deux disciplines peut sembler à ce stade encore floue. Ce qui va la définir précisément se résume en un terme : la pathologie organique. Elle se définit comme une altération physique d’un tissu, dans notre cas lorsqu’il fait partie du système ostéo-articulaire (os, muscle, tendon, ligament, etc), comme par exemple une tendinopathie (tendinite) ou une entorse. L’ostéopathie ne s’intéresse pas au tissu pathologique, mais plutôt aux tensions ou blocages que ce tissu a pu provoquer par compensation ; parallèlement, le kinésithérapeute sera là pour en effectuer le suivi, ainsi que la rééducation de la fonction éventuellement altérée. Dans ce cas, l’ostéopathe peut intervenir sur le corps dans son ensemble, en gardant l’objectif d’une harmonisation mécanique globale, comme le ferait un podologue posturologue s’agissant de la correction des appuis plantaires, ou un médecin acupuncteur s’agissant d’une harmonisation énergétique. En outre, l’ostéopathe est tenu de ne pas intervenir sur un tissu structurellement lésé dans le but de le traiter. Sa vision restera sur une strate fonctionnelle et globale sans intention de traiter une blessure organique (Cf. le décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 : "[…] manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain, à l'exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques"). Des douleurs, tensions ou sensations de blocage peuvent très bien apparaitre en l'absence de pathologie organique. On parle alors de troubles fonctionnels qui sont causés par des déséquilibres liés à la perte de mobilité de certains tissus sains. Dans ce cas les examens radiologiques seront négatifs, mais la plainte du patient sera bien réelle.

 

C’est pour toutes ces raisons que fondamentalement, l’ostéopathie et la kinésithérapie ne sont pas deux disciplines concurrentes. Elles voient simplement le même individu sous des angles de vue différents, travaillent selon des axes théoriques différents, même si d’un regard extérieur certaines manœuvres manuelles faites par les uns et les autres peuvent sembler similaires. Elles n’ont en tout cas pas la même intention, c’est ce qui fait toute leur complémentarité.











Article de Julien Maurin - Ostéopathe - Le Chesnay (78) - Beynes (78)

Contact


Le cabinet d’ostéopathie se trouve au sein du Cabinet Médical Ereve, situé au Chesnay. Dans le cabinet exerce également un médecin généraliste et une kinésithérapeute.


L’adresse est 13 rue Pottier 78150 LE CHESNAY.


L'immeuble 13 rue Pottier possède plusieurs entrées. L'accès
au "cabinet médical Ereve" se situe à l'arrière de l'immeuble sur le
chemin des Epinettes. Si vous utilisez Waze ou Mappy, vous pouvez entrer directement "Julien Maurin Ostéopathe" et votre application vous mènera devant l'entrée du cabinet.



Je consulte également dans un autre cabinet médical, situé à BEYNES (78). Pour plus de renseignements sur ce cabinet vous pouvez cliquer sur ce lien.











06 15 33 74 14 Me contacter par mail

Prise de RDV en ligne